Hara Kiwi

Hara Kiwi

Page vérifiée Créé le 13 février 2017 Contact

Hara Kiwi
  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?


  • Salut toi ! C'est Hara Kiwi. Mets toi bien, on va papoter un peu.

    On est une chaîne YouTube de type drôle et on sort une vidéo un mercredi sur deux. Ça fait bientôt deux ans qu'on est présents sur internet et ailleurs.

    Hara Kiwi c'est une bande de potes qui ont commencé à faire des vidéos ensemble pour le fun et qui se sont dit "tiens si on faisait ça de manière un peu plus propre et officielle sous un nom composé à partir d'une vanne un peu nulle ?".

    Effectivement, dernière ce nom extrêmement bien trouvé ne se cache pas un rapport au magazine Hara Kiri (ni à la technique de suicide Japonais) mais bien un collectif composé de 5 hommes dont chacun a sa spécialité :

    - Sébastien, le réal et chef opérateur des vidéos. C'est lui qui nous embête pour avoir une image des plus stylée.

    - Boris, le scénariste, comédien mais aussi effets-spécialiseur des vidéos. C'est lui qui nous embête avec des blagues à peu près correctes et passe 10 minutes à danser comme un débile sur le tournage pour rentrer dans la peau de son personnage.

    - Mickaël, l’assistant réalisateur des vidéos. C'est lui qui nous embête quand on fait trop de blagues sur les tournages alors qu'on est méga à la bourre.

    - Bernard, le comédien et responsable des papiers des vidéos. C'est lui qui nous embête parce qu'on a dépensé trop d'argent dans une vidéo alors qu'il ne jouait même pas dedans.

    - Pierre, le mixeur son et musicien des vidéos. C'est lui qui nous embête parce qu'on a décidé de tourner une vidéo sur un parking à côté d'un aéroport.

    En plus de ces 5 gugus (expression uniquement utilisé par une classe sociale qui n'existe plus depuis bientôt 25 ans), on fait appel à plein d'autres personnes très talentueuses et très gentilles qui viennent nous aider bénévolement à faire des vidéos.

    Généralement, notre but est de faire rire un maximum de personne et de les entraîner dans un univers particulier. Ce qui fait que toutes nos vidéos sont différentes et se passent dans un univers différent. De manière générale, on se dit que si vous avez ri, on a gagné et nous pouvons mourir comblés sous une pluie d'étoiles filantes.

    Plus récemment, on a essayé de faire des choses un peu plus élaborées en proposant des vidéos un peu plus longues ou un peu plus dramatiques. Ça nous permet de construire une vraie histoire avec des personnages qui peuvent évoluer et permettre à toi, la personne qui visionnera les vidéos d'être encore plus immergé dans le machin. Bref, c'est que du bon.

    De manière générale, on essaye de faire les vidéos qu'on aimerait voir, nous, sur YouTube et essayer de proposer des trucs qui vous feront rire et un peu pleurer (parce que nos vidéos peuvent parfois contenir des traces d'oignon ou d'échalotes).


  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?

  • On va pas se mentir. Faire des vidéos, ça prend du temps, de l'énergie et pas mal de thunes.
    Combien de thunes ?
    Beaucoup trop.

    Pour l'instant on surf sur quelques économies retrouvés derrière une vieille brique de la maison familiale et l'animation d'atelier de créations vidéos.

    Dis-toi que le budget d'une vidéo se découpe généralement en 3 grosses parties :
    - La rémunération de l'équipe (techniciens, acteurs, dresseurs de chèvres,...)
    - Le matos de tournage ( caméras, lumières, accessoires de tournage, décors,...)
    - La bouffe (parce qu'il faut nourrir les gens qui bossent avec nous. Surtout les chèvres.)

    Pour l'instant, on parvient tout juste à rassembler suffisamment d'argent pour les deux dernières parties. Mais pour ça on a dû se résoudre à réduire le budget "chêvre" et le budget "sandwich".
    Et ça c'est bien dommage.

    Si on est sur Tipeee c'est pour espérer récolter quelques dollars de plus (Appelez-moi Jean-Sébastien Cinéphile.) et espérer proposer un confort un peu plus grand à nos amis de l'équipe technique et les comédiens.

    S'il nous reste encore un peu d'argent, on pourra se permettre d'avoir des lieux encore plus cools et du matériel encore plus chouettos (expression uniquement utilisé par une classe sociale en voie d'extinction).

    Dans tous les cas on ose à peine croire qu'on pourra rémunérer convenablement nos amis et encore moins nous-même.
    Quoi qu'il arrive, le moindre petit coup de pouce est le bienvenu et nous en serons éternellement reconnaissants.


  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

  • Le moindre petit euro vous garantira notre reconnaissance éternelle. Et ça, c'est pas rien.
    Mais si vous vous sentez d'humeur un peu funky (terme que j'essaye doucement de remettre au goût du jour), on vous propose plein de contreparties très cools.

    Ça passe par le scénario du dernier Kiwi (c'est comme ça qu'on appelle nos vidéos dans les studios de la Paramount), la musique de nos sketchs, ton nom au générique (ou même pire, prononcé par un de nous à la fin d'une vidéo), des t-shirts, un dessin personnalisé, ou même plus, on sacrifiera en ton nom un kiwi au grand Cthulhu en espérant rétablir l'ordre cosmique.