Icare

Icare

Page vérifiée Créé le 11 avril 2015 Contact

La Duchesse de Kerjean, l'envol de la bande dessinée

- 0
  • Bonjour à tous,

    Vous savez que j’ai toujours rêvé de créer une bande dessinée. Je me suis donc attaché à écrire des scénarii et j’ai esquissé les 7 premiers tomes de 7 séries différentes (piraterie, aventures intergalactiques, égyptologie, vampirisme, etc.). Le premier de cette série s'intitulait Marmosa Mexicana.

    Mon deuxième projet s'intitule : La Duchesse de Kerjean. Il s'agit là de 60 pages de drame, de vengeance, de pillage, accompagnées d'un magazine/recueil pour raconter les origines de son univers à travers la fiction, des nouvelles mais aussi 3 mini bandes dessinées de 20 pages. Ce projet compte tout particulièrement puisque davantage qu'un exercice de style, il s'agit d'essayer d'apporter de la fraîcheur dans un genre archi-rebattu ! Nul fantastique donc mais, je l'espère, des personnages forts, un rythme intense et des situations marquantes. Voici d'ailleurs le synopsis du 1er tome de La Duchesse de Kerjean, intitulé L'associé du Diable, suivi de sa première image de com (sachant que vous trouverez son explication et ses références ici pour les tipeurs) :

    Si sa réputation n'est plus à faire, "le capitaine au tableau" prend soin de signer les crimes qu'il commet un peu partout dans les Antilles. Tous les survivants témoignent de sa sauvagerie et de l'effroi à la vue de son navire "La Duchesse de Kerjean". 

    Seulement, ce patronyme n'est pas neutre. De Kerjean est le nom d'un puissant lignage de Bretagne, d'une famille d'aristocrates dont la réputation est détruite maintenant que l'affaire est parvenu aux oreilles du roi. Que peut-il leur rester à part la vengeance ? Comment arrêter ce capitaine et retrouver leur honneur ?


  • Evidemment, j’ai fait lire le premier tome de La Duchesse de Kerjean à plusieurs professionnels du divertissement, tant de la bande dessinée que du jeu vidéo ou du cinéma. Si certains retours tomberont bientôt (je m'y suis pris un peu tard mais j'ai retravaillé en profondeur le projet il y a quelques semaines), voici ceux que j'ai reçu jusqu'à présent :

    - François Coulon (Producteur et Directeur créatif de Splinter Cell, Spec Ops : The Line, etc.) : Y'a pas à dire, cette histoire de pirates est vraiment excellente ! Bien faite, bien écrite, entraînante, il se passe beaucoup de choses, les personnages sont crédibles, ça se lit hyper facilement et surtout avec beaucoup de plaisir ! 

    - Frédéric Zumbiehl (Scénariste de Buck Danny, romancier, pilote) : Histoire prenante, personnages forts, récit sans faille, univers qui plaît beaucoup. Du très bon !! 

    Olivier Pallaruelo (Journaliste à allociné) : Une approche dans la lignée d'un Black Sails, La Duchesse de Kerjean a du rythme, de la noirceur, un univers dense et beaucoup de panache. 

    Ju (Compositeur) : Un sacré plaisir de découvrir cet univers pensé autour de tous ces personnages et qui place en son centre autre chose qu'une chasse au trésor ou une rivalité. J'ai même hâte d'en apprendre davantage sur la famille de Kerjean. On aimerait presque avoir un tome pour suivre Armand et un autre pour suivre les de Kerjean (j'ai adoré le récit de Guilhaume). En fait, comme pour Marmosa (la mini BD "le magicien" était vraiment exceptionnelle), j'ai beaucoup apprécié la manière dont les deux parties se complètent. Du beau boulot. Et toujours pas édité ? C'est un peu absurde tout ça ! [NB: je ne cherche pas vraiment d'éditeurs. J'ai envoyé Marmosa à d'eux d'entre eux. Et La Duchesse à personne].

    -  Stéphanie (Jurée prix littéraire) : J’aime beaucoup le récit et le style. C’est noir, créatif, très violent et très imagé. Tu t'attardes aussi bien sur les différentes complicités, fruits de la vie de pirate, qu'à la vie en huit-clos. Il y a également beaucoup de personnages ce qui donne envie d'en apprendre plus sur leur passé, leurs relations. A ce titre, la nouvelle "Le Tableau" est d'ailleurs particulièrement plaisante. Cette obsession ajoute bcp de particularité.  

    - Bénédicte Coudière (Auteur) : Une aventure palpitante sur mer comme sur terre aux confins du monde !

    WIlliam Beck  (Prof d'histoire) : J’ai beaucoup aimé l’ambiance (qui m'a rappelé Assassin's Creed : Black Flag dont je suis fan), les personnages auxquels je me suis attachés, le développement de l’univers et le côté « cape et épée ». Au-delà, l'intrigue est vraiment bonne et tout se complète bien. 

    Arnaud (mon premier relecteur depuis toujours)Sauvage, brut, original, efficace, sans pitié, la BD défile devant nos yeux dans un rythme parfait. La chute donne la clé. 

    Xavier (directeur artistique) : La scène des esclaves ? Très très bien trouvée.


     Evidemment, La Duchesse de Kerjean n’est pas qu’une bande dessinée. C'est aussi un recueil qui le complète. J’ai écrit 3 histoires de 20 pages et quelques nouvelles afin d’organiser un récit parallèle. Ces 3 histoires se suivent à la fois du point de vue des personnages et de la chronologie mais contrairement à Marmosa Mexicana, il s'agit cette fois de présenter entièrement un protagoniste qui n'est pas dans la bande dessinée principale mais qui se tient dans l'ombre. C'est donc une trame parallèle qui permet de croiser aussi bien le capitaine que son équipage et le fameux associé du diable. Voici un résumé très succinct afin de ne pas spoiler : 


    - Le tableau :

    Rien n'est secret sur un bateau. Assurément quand l'objet a des dimensions inhabituelles.

    - Justine :

    Vérité ou mensonge, le résultat est souvent le même tant qu'on se tient du mauvais côté de la barrière. La vie d'un pirate est une successions de tragédie avant la dernière.

    - Aveu :

    Il faut savoir servir le bon maître à défaut d'être maître soi-même. Se tromper sur la nature de l'un ou de l'autre vaut les fers. Et l'Enfer...


    Comment l'obtenir ?



    Pour recevoir La Duchesse, il suffit de tiper 25 euros ou plus en une fois (cf la récompense intitulée "envole-moi") ou bien de tiper 5 euros pendant 5 mois. Cette somme prend en compte l'impression, la réalisation d'images de com, les frais de port et le pourcentage pris par Tipeee. Contrairement à Marmosa, vous le recevrez au mois de Mai ce qui signifie que pour ceux qui préfèrent lisser le paiement sur plusieurs mois, vous le recevrez avant d'avoir fini de le payer. On se connaît depuis tant d'années maintenant, tout marche à la confiance. :D

    Il s'agit de mon 2ème scénario. Après le 3ème, Halmstad, j'irai les présenter à des éditeurs.

    Merci de votre soutien, de votre intérêt et sachez que tout cela m'aide beaucoup ! Enfin, s'agissant du prochain numéro du magazine Icare, il sortira en 2021 (au moins le lancement du financement participatif sur Ulule). Je publierai bientôt de nouvelles pages.