Icare

Icare

Page vérifiée Créé le 11 avril 2015 Contact

Bilan à mi-parcours de Star Wars : Année Zéro

- 0
  • Hello,


    Je voulais revenir sur ce projet de roman Star Wars qui peut être lu ici sur tipeee ou/et téléchargé ici en version roman numérique (14 chapitres dispos). J'en suis à peu près à la moitié. Je pense qu'on atteindra les 30 chapitres pour mener à bien l'intrigue. J'ai d'ailleurs ajouté un volet 6.5 pour lisser un peu la transmission des informations, éviter les changements trop abruptes.

    Concrètement, ce Star Wars : Année Zéro  poursuit deux ambitions bien distinctes. La première est de ressourcer Star Wars. Si vous me connaissez un peu, vous savez que j'aime et déteste à la fois la saga. Pour moi, c'est un univers incroyable, une aventure exceptionnelle, mais aussi une succession de ratés et un auteur (George Lucas) qui s'est perdu en route. La question des midichloriens illustre cette problématique. La Force était une sorte de mystique religieuse, elle est devenue partie intégrante d'un éco-système avec l'arrivée des midichloriens (cf La Menace Fantôme). Or j'ai voulu réconcilier ces deux points de vue, faire revenir la mystique sans supprimer la vision biologique. Paradoxalement, je l'ai fait en partant de l'idée de droïdes capables d'utiliser la Force. Comment ? Pourquoi ? Il faut lire le roman pour comprendre. Mais ce petit dialogue me permettra d'illustrer mon propos : 

    – Tu es sourd et aveugle. Les Jedi et la Nouvelle Confédération sont la cause de ces maux. Nous avons accepté trop de reniements, trop de concessions. Nous avons accepté de cacher nos sabres laser, de renier l’usage de la Force en public. Nous avons choisi de recruter des jeunes gens fortunés pour nous aider à redresser nos finances, à regagner notre influence afin de guider la Galaxie mais la Galaxie n’a pas besoin de guides. Elle a besoin d’exemples. Je l’ai compris. Et je crois que la Force nous a envoyé ces robots. 

    – Ces droïdes ont été construits par des mains, Pau. Pas par la Force

    – Des mains qui ont été inspirées par elle. Cela ne fait aucun doute. 

    – Aucun doute ? Tu plaisantes. Ils n’ont pas de midichloriens. Ils n'ont rien de naturel.



     Bref, cette petite ambition de ressourcer Star Wars s'illustre par de nouveaux personnages que j'espère iconiques  (Marionetis, Aetius, Elonn, Huit, Lian, Rep, le Grand Examinateur...), des nouveaux pouvoirs (la "résurrection", la "manipulation", la "bombe de Force"), des nouvelles situations (je trouve même qu'arriver dans un univers où l'utilisation de la Force a été partiellement interdite donne envie d'en savoir davantage sur son passé). Sinon, pour l'anecdote, j'ai voulu autant m'inscrire dans l'univers étendu (vous comprendrez avec le chapitre "Apothéon") que dans celui des films. Evidemment, c'est souvent par très petites touches, quelques allusions mais je trouve que les raccords fonctionnent. Et franchement, c'est l'une de mes meilleures idées. Attendez de lire le chapitre qui lie Année Zéro à la prélogie et la trilogie. Là, nous ne sommes plus dans les petites touches.

    Globalement, je suis fier du résultat du point de vue des idées et de la cohérence. Je pense que c'est une excellente histoire. Je ne sais pas si ça fera un bon livre mais oui, le fond est bien présent et à la hauteur me semble-t-il.

    On en vient à la seconde ambition, romanesque cette fois. Là, cela prend plus de temps en raison de ma façon d'écrire. J'ai opté pour une originalité formelle à savoir un personnage par chapitre. C'est à dire que les 30 chapitres proposent 30 personnages centraux dont les histoires se croisent et se mêlent. C'est assez difficile à mettre en place mais c'est stimulant. Le risque, c'est que ça ne marche pas. Ceci dit comme j'aime la créativité, je trouve que cela permet en plus de découvrir un personnage sous trois facettes différentes. Par exemple, il y aura 3 chapitres concernant Darth Aetius avec Darth Aetius, Aetius et Feul Hollen. La manière dont tout ça se tisse est sympa dans l'idée. A voir dans la concrétisation.

    Du point de vue littéraire, pour l'instant, ce n'est pas au niveau. C'est comme un tableau, j'écris par couche. Je laisse à plus tard les descriptions et je hausserai le style (je corrigerai l'ortho aussi évidemment, y'a des coquilles). Il est important que la forme soit de qualité mais vous n'imaginez pas le temps que ça prend. Je ne compte pas les heures passées sur Année Zéro

    Voilà, quand j'aurais fini, j'espère que les fans aimeront. De mon côté, je pense que j'aurais accompli un chouette défi : écrire une histoire Star Wars qui en vaille la peine et qui soit plus que digne de l'univers. :D