Ilim

Ilim

Page vérifiée Créé le 23 novembre 2017 Contact

Ilim
  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?
  • Bonjour, bonsoir, salut!
    Je m'appels Jérémy Masotti, écrivain et illustrateur à mes heures perdues. Je raconte, et illustre (moins souvent), les histoires de mon univers: "Ilim". En tant que "maître de jeu" (je guide et canalise, plus ou moins bien, un groupe de joueurs dans une aventure), je retranscris leurs sessions afin que les intéressés puissent les suivre.

    Au final, qu'est-ce que je propose:

     

    - Situations, une idée d'un monde

    Durant quatre années, la terre de Nalrade a changé.

    Nous somme en l'an 704 de l'ère des lumières. Alors que les vitis, précieuses pierres élémentaires, disparaissent de la mine de chaque royaume dont elles réapparaissaient pourtant, les monarques cherchent vainement une solution. Non comptant les survivants des désastres du nord, Dixomir, et du sud, Boraos, qui se réorganisent tant bien que mal grâce aux soutiens financiers des guildes de commerces, les problèmes s’amoncellent. Selvesnya, le royaume de l’est, n’a quant à lui pas rouvert ses frontières depuis sa défaite et ne laisse scrupuleusement sortir aucune information, muré dans un silence assourdissant.

    Au sein même du royaume centrale, Alria, et de son compatriote de l’ouest, Orzovha, une scission se produit dans le clergé du “Porteur de lumière”, et déjà certains se tournent vers les “Milices Célestes” qui gagnent en ampleur. Mais d’autres bruits courts, plus alarmants? L’on raconte d’étranges rumeurs d’activités grandissantes d’incarnations se manifestant un peu partout. Pire encore, Dixomir n’est pratiquement plus que ruines dévastées par la neige et l’armée de morts qui se rapproche des frontières.

    Quels héros verront leurs noms et exploits contés par les troubadours?
    Découvrez-le sur facebook! https://www.facebook.com/Nalrade/


    - Élémancia, un jeu de cartes évolutif

    Dans "Ilim: Élémancia", vous incarnez un héro qui va marquer les différents territoires qu’il parcourra. Vous allez affronter différents adversaires, voir même d’autres héros et vous tailler une réputation de meneur !

    Ok, ok, mais qu'est-ce qu'un jeu de cartes évolutif?

    Eh bien, au contraire d'un jeu de cartes à collectionner, vous n'aurez besoin que du jeu de base pour jouer, l'assortiment de cartes n'étant pas aléatoire mais fixe. Par la suite, des extensions proposeront de nouvelles cartes et mécaniques. Pour le cas d'Ilim: Élémancia, vous pourrez assembler votre jeu comme vous le voudrez, bien qu'une base construite vous sera déjà proposée.

     

    - Une aventure prochaine
    Créant l'univers et dirigeant les joueurs, j'écris actuellement les règles afin que tout un chacun puisse en bénéficier et s'élancer lui aussi dans son aventure, dans Ilim. Un livre de règles est donc en cours d'écriture.

    Afin que vous puissiez vous faire un aperçu de l’univers et de l’ambiance, voici de quoi il en retourne. Il s’agit d’un style de fantaisie noire dans laquelle science et magie se côtoient, un 19ième siècle fantasmé qui, grâce à la technomancie, voit certains progrès plus aboutit que notre 21ième siècle (néanmoins, pas de conquête spatiale, ni d’internet). Ainsi, l’eau courante irrigue la majorité des villes, à l’instar de l’électricité aidant à l’éclairage publique (ou celui de la bourgeoisie et de l’aristocratie, ce qui n’en fait pas pour autant des lumières), oui mais certains forts volent ; des robots, appelés méchas, aident à la construction de cités ou au combat, transmettent des messages ; etc... Mais tout ceci coûte bien trop cher pour une production en masse. Les royaumes humains sont, bien que méritocratiques, des monarchies dans lesquels aristocrates, femmes et hommes de sciences, marchands, militaires ou religieux ne cessent de se partager un pouvoir fragilisé par les guerres. Les hystérios, peuplades hybrides à mi-chemin entre l’Homme et l’animale, sont enfin libérés de la malédiction qui les frappait, recouvrant leur apparence humanoïde. 


    - Un projet à venir : Avih

    Pour l'instant, je ne vous en dit pas plus, mais un autre projet est en cours de préparation.

  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?
  • Comme vous avez pu le lire, c'est un passe-temps, mais un passe-temps qui me plait. Néanmoins, ne travaillant pas à temps plein, je ne peux actuellement pas financer la totalité de mes projets, ni mon train-de-vie.


    Et pourquoi pas du financement participatif?
    L'aspect convivial et communautaire m'attire plus, sans compter que tenir des délais et des comptes ne m'intéresse pas dans l'immédiat, mais j'aimerai pourtant soutenir mes amis et proches travaillant de concert avec moi, ne serait-ce qu'en illustrant certaines parties de l'univers ou en testant les mécaniques via parties et débats.

  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?
  • C'est peut être là que le bas blesse et m'a fait hésiter.
    D'une part, je ne sais pas quelles contreparties proposer. Il n'est pas dit qu'il n'y en aura pas à un moment ou à un autre, peut être lors de l'avancement plus concret de certains projets, mais je ne garantis rien.

    D'autre part, favoriser les personnes ayant de plus grosses rentrées d'argent aux détriments des autres n'est pas non plus une optique très attrayante pour moi.

    C'est vous, ceux qui me lisent et me soutiennent, qui donnez de la valeur à mon travail. C'est donc à vous de juger de la valeur de celui-ci.
    Merci de votre gratitude.