Les reportages de Vincent Lapierre

Les reportages de Vincent Lapierre

Page vérifiée Créé le 3 avril 2017 Contact

  • Le samedi 25 mai avait lieu à travers toute la France l’acte 28 des Gilets Jaunes. Voilà plus de six mois que ce mouvement populaire et spontané manifeste contre Macron et ses réformes anti-peuple. La veille des éléctions européennes, quel élan a encore ce mouvement ? Ses revendications ont-elles évoluées ? Comment se positionnent les Gilets Jaunes par rapport à ces européennes et comment va réagir le pouvoir cette fois-ci, après des mois de répression ? C’est ce que Thibault avec l’équipe du Média pour Tous va tenter de savoir sur place, à Paris.

  • Comme tous les derniers mercredi du mois, plusieurs personnalités influentes du monde politique, médiatique, judiciaire, financier, se sont réunies à Paris pour le dîner du Siècle. Objectif: discuter affaire sans caméra ni journalistes au mépris de la séparation des pouvoirs. Sans doute jaloux de la table, les gilets jaunes constituants ont tenu à organiser leur propre dîner dans un esprit bon enfant et déterminé. Thibault et l’équipe du Média Pour Tous étaient sur place pour ripailler avec les Gilets Jaunes.

  • p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 14.0px 'Helvetica Neue'}

    Le 26 mai 2019 auront lieu en France les élections européennes qui détermineront la couleur politique des 74 députés français (sur 705) qui siègeront au parlement européen. Entre Européisme béat et euro-scepticisme - voire même volonté claire de sortir de l'Union Européenne - les différentes formations politiques s'affrontent sur une ligne de fracture de plus en plus nette dans le paysage politique français : faut-il sortir de l'Union Européenne ? C'est une question qui s'impose désormais et que Pierre et Vincent Lapierre du Média pour Tous se devaient de poser aux futurs électeurs de quatre (FI, LREM, RN et UPR) des multiples listes en lice pour ces élections.


  • Le 2 mai 2019 s'est déroulée au palais de justice de Westminster à Londres l'audience concernant la demande d'extradition de Julian Assange par les États-Unis. Faisant à nouveau entrer en jeu divers actes d'accusation contre lui, ceux-ci entendent condamner Assange sur leur territoire, en réponse aux divulgations faites par ce dernier de crimes de guerres et d'actes de corruption implicant en grande partie les gouvernements américains successifs.

    Une cinquantaine de personne, dont des Gilets jaunes français, était rassemblée devant le palais pour protester contre le déroulé de cette affaire qui ne présage rien de bon pour la liberté d'information et d'expression dans le monde occidental. Vincent Lapierre se devait d'aller sur place.