Soutien à LDMT

Soutien à LDMT

Page vérifiée Créé le 3 février 2018 Contact

LA FIN DE L'INTELLIGENCE

- 0
  • Quand j'ai commencé à intervenir sur les forums de sport, en 2005, et jusqu'à facebook, lorsqu'une personne agressait, insultait, puis se retrouvait dominée intellectuellement, tout le monde trouvait cela très acceptable.
    Celui qui agresse, sait bien qu'il le fait, et c'est tant pis pour lui s'il prend une raclée.
    Même celui qui agressait à cette époque était capable de ressentir de la honte d'avoir été ridiculisé après être venu chercher les problèmes.Cela se constatait aisément à sa fuite ou à la manière dont il modifiait ses interventions pour paraître un peu moins stupide.

    Depuis facebook, et l'ère de "tout se vaut", la société a considérablement évolué, et pas dans le bon sens.
    Il y a une prime à l'imbécilité et l'intelligence doit être vue comme une honte. 
    Facebook a fondé son succès sur une seule chose : faire briller son ego, à chacun. Tout le monde, sans rien faire, sans rien apprendre, créer, peut venir dire sa puissance et son importance, sans jamais tenir compte d'aucun contexte. 
    Chacun doit pouvoir agir partout comme s'il était le roi. Sans avoir aucun compte à rendre.
    Il faut se VALORISER, et tous ces gens n'ont pas le temps de se mettre au niveau de leur interlocuteur si celui-ci, s'étant perdu sur facebook, se heurtant malheureusement à eux, les dépasse de loin. 
    Leur temps est occupé à la culture de leur nombril, pas à celle de leur intelligence.

    La culture des débats d'idées, des oppositions marquant le niveau intellectuel et culturel, est morte.
    Ceux qui étaient montrés du doigt sur les forums quand ils intervenaient à coups de lol, mdr, sont devenus les modèles de la société idiocratique d'aujourd'hui.
    Les imbéciles se soutiennent, sans aucune honte, ce qui est déjà en soi un signe de décadence sociale plutôt atroce.
    Mais ces imbéciles, en étant modèles, aident à fabriquer d'autres imbéciles, car le niveau général ne cesse de chuter.

    Les gens ne se rendent plus compte du tout qu'ils sont sur facebook pour tenter à tout prix d'exister, afin de compenser leur vie de merde. Ils viennent pour se décharger, se vider de leurs frustrations et s'inventer une vie et une image.

    Agresser l'autre est considéré comme légitime. Et ils ne se questionnent jamais sur leurs actes et leurs motivations.
    Cela va de soi...
    Mais si l'autre, la cible désignée, sur laquelle ils viennent s'acharner, ose se défendre, et, oh horreur, le fait si bien qu'elle assure sans conteste sa dominance intellectuelle, alors là, c'est un crime !

    Et là, l'imbécile si soucieux de sa belle image sur facebook, étalant son (faux) bonheur, sa (fausse) réussite, ses (fausses) performances, ne trouve pas mieux à faire de son temps que répondre encore et encore, sans aucun progrès intellectuel de commentaire en commentaire, juste pour occuper le terrain, pour avoir le dernier mot, pour tenter de cacher son échec à prendre le pouvoir (et écraser l'autre, car c'est tellement important de venir vomir sur son semblable pour avoir un peu le sentiment d'exister).

    Et cet imbécile est toujours soutenu par d'autres imbéciles, qui considèrent comme parfaitement légitime de s'en prendre à l'intelligence et la culture, et de dire à celui qui se défend que c'est un être ignoble, avec un ego surdimensionné...

    Jamais la première intervention de celui qu'ils soutiennent n'est questionnée.
    Jamais ils ne lui disent à quel point c'est médiocre, minable, de se comporter ainsi, en rabaissant, dénigrant, salissant.
    Non ! Pour eux, l'agression était normale, légitime. C'est le fait de se défendre qui est honteux.
    Intervenir en ne faisant même pas l'effort de faire des phrases, avec des smileys, lol, mdr, exptd et gif, sans aucune réflexion, ni remise en question... c'est légitime.

    Au fond d'eux, ils savent très bien ce qu'ils font. Ils savent à quel point c'est moche. Ils savent qu'ils ne sont pas au niveau pour se moquer de leur "cible". Mais, sur facebook, ce n'est pas ce qu'on leur demande, n'est-ce pas? Ils font ce qu'on leur propose : tenter de dominer, de briller aux dépens des autres, de faire comme les chiens qui tentent de recouvrir de leur urine les autres chiens.

    Ils savent au fond d'eux que leur cible est un bouc-émissaire, un moyen de se vider un peu de leur souffrance existentielle. Ils en ont tellement besoin.
    Et ceux qui ont les mêmes besoins font les mêmes choses, seuls ou en groupe, et se soutiennent mutuellement, peu importe le ridicule et la pauvreté de leur interventions.

    Ce nombrilisme abyssal, cette haine de soi et de l'autre, cette hargne compulsive, ce manque de respect, ce rejet de toute intelligence, s'exprime sans aucun recul : c'est une mécanique.
    Leurs actions sont robotiques, systématisées, triviales, sans aucune adaptabilité, évolution. Aucun désir d'apprendre, de rivaliser d'intelligence.
    Ce qui compte, au contraire, c'est simplement d'être très con, et de tenir bon dans sa connerie. Il s'agit d'agir "bas" : avec bassesse, à tous niveaux. Intellectuellement bas, moralement bas, humainement bas. Plus c'est minable, mieux c'est.
    Et cela en dit long sur eux.

    Il faut imaginer l'immense désespoir qu'il y a derrière ces comportements. Il faut imaginer la prison mentale dans laquelle ils se retrouvent.

    Il a fallu quelques années seulement, pour que flatter le nombril des gens, dans une société à l'agonie, suffise à détruire le peu de prosociabilité qui restait encore. De dignité, d'intelligence...
    Pour beaucoup de gens, dans ce monde décadent, le désespoir de vivre, leurs échecs en tout domaines (dont l'échec majeur, l'échec affectif), n'ont pour seule compensation que l'espoir de briller sur facebook, en se comportant le plus souvent comme des porcs vis à vis de leurs semblables.